Il était une fois un petit JDR, JDR Numéro 22 : Errance

Le 7 janvier 2025, certains chats et chiens ont mystérieusement accès au langage humain, écrit et oral, suscitant une grande curiosité internationale. Des révélations éclatent au grand jour sur certains aspects sombres de leurs quotidiens (abandons, tortures, maltraitances, certaines conditions d’élevage …). Cela déstabilise en haut lieu et de fait, la plupart sont traqués.

Vous incarnez l’un d’entre eux. Vous avez rejoint l’ONG « Réseau » et avez été « pucé » comme un animal de « classe supérieure », synonyme de danger pour certains ou d’espoir pour d’autres.

Personnages

Cinq traits (caractéristiques) :

Puissance (force)

Adresse (agilité)

Endurance (constitution)

Sens (perception)

Loyauté (volonté)

Scores : 1 (faible) à 4 (exceptionnel)

10 points à répartir.

Caractéristiques limitées à 3 :

Chats : Loyauté et Puissance

Chiens : Adresse et Sens

Système

Le meneur compare la valeur du trait à une difficulté allant de 1 (Très Facile) à 6 (Héroïque). Le joueur tire une  » croquette  » (pion) dans un sachet qui en contient 30.

S’il est :

– positif de 1, le joueur tire une croquette.

– positif d’au moins deux, le PJ tire deux croquettes et garde la meilleure.

– négatif, le tirage revient au MJ

Valeurs des croquettes / proportions du sac :

– bleue (réussite mineure / 11)

– rouge (majeure / 4)

– blanche (échec mineur / 11)

– noir (majeur / 4)

Combat

La meilleure valeur de trait commence.

Les blessures varient en fonction du tirage (-1 pour les « mineures » et – 3 pour les « majeures ») et

impactent la caractéristique au choix de celui effectuant le tirage.

Mort : 3 caractéristiques sur 5 tombent à 0.

Gabriel Thomas

Commentaires :

Sébastien : j’ai rien compris à cette histoire de croquettes. Je pense que ça demande à être mieux expliqué. Sinon le concept est très sympa.

Sephista :

Pitch très sympa. Le système de croquette aurait largement pu suffire à tenir le jeu avec un ou deux ajustement et aurait été une très grande force du jeu 😉

Je comprend pas trop, les traits servent de seuil de difficulté ? Ou de bonus ? C’est très flou sur ce point. Le concept est intéressant mais je n’ai aucune idée de quel scénario je pourrais faire jouer avec. Je note aussi que l’Uchronie n’est pas présente dans le jeu malheureusement, enfin pour ma part.

 

Tiramisù :

Un système de tirage à la Blatte d’Insectopia ! Cela me semble intéressant mais je trouve que les caractéristiques sont trop détaillés et en même temps trop génériques. On aurait pu avoir des oppositions Fidèle/Sauvage/Erudit pour caractériser les persos. Avec moins de croquettes dans le sachet on aurait pu avoir un mécanisme de tirage sans remise intéressant. Enfin le jeu laisse beaucoup de travail sur les épaules du meneur, on pourrait avoir des suggestions des joueurs. Ce jeu mérite de murir au delà des 250 mots !

Dragon :

Le jeu manque un peu de profondeur sur son univers mais compense par une idée de système intéressante. Un peu de matos nécessaire pour jouer mais les pépites peuvent être facilement remplacées par des cartes à jouer classiques.

Bonnes trouvailles dans l’ensemble.

Claire :

Je suis pas sûr que le thème soit respecté, mais l’idée est sympathique, il y a de quoi faire.

Une réflexion au sujet de « Il était une fois un petit JDR, JDR Numéro 22 : Errance »

  1. Ça sent la modification non relue, j’imagine que ce qui est négatif ou positif c’est : score dans la compétence – niveau de difficulté, ou pas en fait. Et sinon, qu’est ce que cela change que ce soit le MJ ou le PJ qui tire la croquette ? Bref, se faire relire par un inconnu, c’est bien !
    J’aurais bien aimé avoir une plus grande adaptation du nom des compétences à l’ambiance du jeu : voir même deux liste de compétences différentes pour les chats et les chiens !
    Sinon l’idée est bonne mais pourquoi placer cela loin dans le futur, pourquoi pas tout de suite ? (En plus uchronie c’est plutôt dans le passé.)
    Enfin voila, l’idée est chouette mais un peu brouillonne et c’est dommage.

Laisser un commentaire