Après Archipélia…

Le financement est terminé et cela me laisse pas mal de temps libre.

Cela fait environ trois mois qu’Archipélia est tellement présent dans ma tête que j’ai l’impression d’un grand appel d’air depuis hier soir.

Du coup je réfléchis humblement à comment occuper ce temps, et j’avoue que je prends mon temps pour choisir.

En projet il y a une ville mouvante, des petits jdr courts comme ceux de trop long pas lu, un kit de découverte d’archipélia, Aguilar 1948 aussi…

Je m’essaye à l’aquarelle et mon premier jet effectuer pendant la partie de meute de Julien Moreau est un succès, comme son jeu. Je rêve de réussir un jeu dans ce genre à la fois simple et très riche de part les possibilités qu’il offre.

Je vais refaire mon potager qui ressemble à une jungle sans dessus dessous. Je n’ai pas pris assez le temps de l’entretenir.

Comme vous le voyez, la fin (provisoire) d’archipélia n’est pas une fin. C’est une ouverture sur d’autres mondes.

Bien à vous,

Le Capitaine Fracasse, alias Gobelin Nounours.

Laisser un commentaire