Archives de catégorie : Non classé

Et voilà c’est parti

À l’heure ou j’écris ces lignes, nous allons passé sous peu les 25% du financement participatif.

Je n’avais pas encore eu le temps de faire un article sur mon propre blog. Voilà qui est corrigé.

Donc le jeu Archipélia est lancé et je dois dire que je ne m’étais pas préparer à ça. Voir les souscriptions qui arrivent petit à petit me remplit de joie.

Les questions que me posent les gens aussi me permettent de faire le point sur ce qui est dit pour moi mais apparemment pas assez bien pour que tous le comprennent. Donc je reformule, j’édite, je corrige.

C’est super que ça fonctionne.

Si vous aussi vous souhaitez participer à cette aventure voici le lien : https://www.gameontabletop.com/crowdfunding-119.html

Archipélia prend la mer… (Lancement du financement participatif)

Voilà, les auteurs d’Archipélia sont fiers de vous annoncer que nous arrivons au port. L’une de nos dernières escales, du moins pour ce voyage, l’étape du Crowdfunding ou financement participatif.

Nous allons avoir besoin de vous et de vos sous, je sais que c’est trivial, mais c’est ainsi, il nous faut maintenant financer la publication du livre en version papier.

Le livre est finit d’écrire et si nous avons encore quelques lignes à ajouter, l’essentiel est là. Quelques petites corrections, quelques modifications (surtout si certains paliers sont débloqués) viendront par ci par là mais vraiment le plus gros du travail est fait.

Les illustrations aussi sont bien avancées. Notre dessinateur Icare est à pied d’œuvre depuis le mois de Juin et avec une date de fin prévue en Novembre. L’essentiel des dessins devra être fini fin août, les derniers délais sont pour les éventuelles rectifications et les illustrations les plus gourmandes en temps : L’écran et la couverture du livre.

Enfin il faudra mettre tout cela en page et ce n’est pas une mince affaire. C’est ce qui nous attends dans les escales suivantes.

Notre financement commencera le 10 septembre 2018 et finira le 9 Octobre à minuit moins une pour une parution du livre et une expédition vers vos foyers en Mars 2019.

Il était une fois un petit JDR, JDR Numéro 16 : Protée

Et si, en 1990, le jeu de rôle avait pris le pas sur la réalité ?

MJ : Le sage te montre son poing : « y a-t-il une pièce dans ma main ? »

PJ : Je ne sais pas…

MJ : Il ouvre sa main, pas de pièce. Il prend une pièce et repose la question.

PJ : Il y a une pièce.

MJ : Il ouvre sa main, pas de pièce.

Le MJ place une pièce dans sa main : et maintenant ?

Le MJ distribue des feuilles de personnages issues d’univers et de systèmes différents. Les joueurs devront prendre conscience qu’ils sont dans un jeu de rôle.

Le but est de ramener Protée, disparue. Sa feuille de personnage est laissée dans la pièce, les joueurs doivent comprendre qu’il faut délaisser leur personnage et l’incarner pour la faire réapparaître.

Idées :

– Résurgences de parties de jdr passées,

– Le plan de l’appartement de Protée est celui où se déroule la partie. Une carte postale insaisissable à l’entrée illustrée par « la trahison des images » de Magritte. Pour la saisir, il faut aller la chercher réellement (le MJ l’aura déposée entre-temps).

À l’endroit exact où se déroule le jeu se trouve un vortex où l’on entend les joueurs (enregistrés à leur insu par le MJ en début de partie).

– Un numéro de téléphone trouvé : on doit appeler pour de vrai… (un complice du MJ)

– Illustrer certains PNJs par une photo des joueurs.

Jean-Daniel DOUTRELIGNE

Commentaires :

Sébastien :

Un semi gn en 250 mots. Je ne pensais pas cela possible mais il l’a fait. Et j’ai envie d’y jouer en plus. Un de mes coups de cœur.

Sephista :

C’est un peu trop flou pour moi entre le jdr et la réalité. Je ne comprend pas la différence entre le contexte du jeu et le fait de jouer. Impossible pour moi de savoir si cela provient de l’écriture, ou de ma propre expérience. Sur le papier je crois comprendre, très vaguement, mais je n’arrive pas à me projeter.. Je ne pourrais pas y jouer, encore moins faire jouer (je n’ai jamais fait de gn, c’est peut être pour ça ?)

 

 

Tiramisù :

C’est une véritable expérience qui est proposée par ce jeu. Il m’a été difficile de rentrer dedans mais après pas mal de lectures je crois comprendre, enfin je crois. L’organisateur place des objets dans la pièce et convie les joueurs à ce qui pourrait ressembler à une partie de JdR sauf que rien ne colle et que l’animateur ne fait qu’évoquer des parties passées. Charge aux joueurs de trouver la feuille de perso de Protée et de s’y intéresser. Son sauvetage passe par des actions à la fois réelles et frictionnels, faisant tomber le quatrième mur. C’est très intéressant !

Claire :

Gros challenge pour l’organisateur qui se lancerait cette  aventure

Dragon : Ne se prononce pas.

Règlement du concours « Il était une fois un petit jeu de rôle » 2018

Règles du concours « Il était une fois un petit jeu de rôle » 2018

1/ Définition de ce qu’est un jeu de rôle (ou pas)

Telle une rivière qui n’est jamais faite de la même eau, le jeu de rôle est un courant bouillonnant de créativité. Il est périlleux de poser une définition sur un média qui évolue autant et ce serait spécialement saugrenu au moment où l’on demande à des créatrices et créateurs d’innover.

Nous proposons de considérer tous les jeux proposés comme des jeux de rôles. Qu’ils soient avec joueurs ou sans, avec meneur ou sans, avec narration partagée ou sans… Bref, si vous en êtes arrivés à faire ce concours c’est que pour vous votre œuvre est un jeu de rôle. Nous prenons donc le parti de vous faire confiance dans votre définition de ce qu’est un jeu de rôle pour vous.

2/ Les attentes du jury

Au delà de cette volonté commune, les 7 jurés qui compose le jury cette année ont des sensibilités bien distinctes qui font la richesse de ce panel. Vous pouvez découvrir leurs attentes en lisant leurs bios.

3/ Quelques précisions sur les règles

L’écriture à plusieurs est autorisée, comme le fait de nous envoyer plusieurs jeux.

Les jeux sont attendus en 250 mots ou moins. Nous mettrons à votre disposition un compteur de mots afin de simplifier la chose.

Un sigle ou acronyme compte pour un seul mot. Un nombre compte pour un seul mot. Un terme rendu inclusif en utilisant le point médian “·” compte également pour un seul mot. Nous ne prétendons pas que ce comptage soit parfait, seulement qu’il soit utile et qu’il soit le même pour tous.

Les jeux sont attendus en texte brut. Nous n’attendons pas de vous que votre œuvre soit illustrée. Seul le texte du jeu compte dans le concours de cette année. Vous pouvez prévoir une version avec illustrations pour la diffusion des jeux après le concours mais celle-ci ne devra pas nous être envoyée avant la fin.

Les jeux participants, le sont sous licences libres de type Creative Commons CC BY 3.0. Cette mention doit être présente dans votre jeu, elle ne compte pas dans le décompte des 250 mots. Le titre du jeu et tous les autres mots à côté du texte (exemple si vous avez des règles avec des cartes et que celles-ci comporte des mots) comptent.

Il existe un thème à respecter pour que votre jeu soit considéré comme éligible à la victoire. Vous pouvez nous écrire des jeux qui ne respectent pas ce thème mais ils seront considéré comme « hors concours » et ne participeront donc pas aux élections du vainqueur.

4/ Qui gagne et comment ?

À l’issue du concours, le 10 mars à minuit, chaque juré décernera 5 coups de coeur aux jeux de son choix. A l’issu d’un second tour, un grand gagnant sera désigné. Le jury a également envie de décerner des prix spéciaux thématiques en fonction des jeux proposés. Exemple : “Le jeu le plus fou”

Bonne participation et amusez vous !

Un jdr en moins de 250 mots ça ressemble à quoi ?

Pour ceux et celles qui se demandent à quoi ressemble un jdr en 250 mots, ce que ça donne, si c’est jouable. Voici un lien vers le pdf des jeux de l’année passée.

Pour ceux qui en veulent une copie physique de ceux-ci, il existe sur lulu.com, un site d’impression à la demande. Il coûte son prix de production, seul l’imprimeur est rémunéré pour son travail. Le lien est ici :

http://www.lulu.com/shop/sébastien-haller/les-jdr-du-concours-il-était-une-fois-un-petit-jeu-de-rôle-2017/paperback/product-23254650.html

Et le lien vers le pdf est là :

https://drive.google.com/file/d/1Sk_ilNWvEMUf1xaDOvMtfArq1kfi3k0s/

Présentation des jurés du concours 2018

Gobelin Nounours

A quoi participes tu dans le domaine du jeu de rôle ?

Je suis auteur d’archipélia, d’aguilar 1948, d’exodus 4. Ces noms de jeux de rôles ne vous disent rien ? C’est parce qu’ils sont encore en phase de tests. Je suis trésorier de la guilde du fantastique, association de jeu de rôle de Perpignan et j’aime faire découvrir le jeu de rôle autour de moi. C’est pour cela qu’en 2015, j’ai demandé à David Schirduan, le créateur de ce concours aux usa, de pouvoir importer son idée en France. Je suis aussi gniste et organisateur de murder.

Quels jeux pratiques tu en ce moment ?

Du shadowrun très modifié et du Archipélia. Je voudrais mettre en place une tablée de cops.

Quels jeux t’ont profondément marqués ?

J’ai commencé avec la première édition d’in nomine satanis / magna véritas et l’édition révisée de donjon et dragons. J’y joue encore occasionnellement, donc je ne peux pas dire que ces jeux ne m’ont pas influencés. Mais il ne sont pas les seul. Le dernier en date est Everways grâce à Coralie David et Jérôme Larré de Lapin Marteau, un grand merci à eux.

Qu’attends tu des jeux de ce concours ?

J’en suis à ma troisième fois, je n’attend pas de jeu exceptionnel, ils le sont tous car il est très difficile d’écrire un jeu en si peu de mots. J’attends surtout de moi-même. Car je souhaite d’année en année améliorer ce concours. Ah si, j’aimerais beaucoup trouver un gn en 250 mots. Ça serait un plaisir.

Dragon

A quoi participes tu dans le domaine du jeu de rôle ?

Je suis MJ volontaire lors de séances d’initiation avec Opale rôliste lors de plusieurs événements, principalement à l’attention d’un public novice ou découvreur donc. Je créer mes jeux pour ma table de réguliers, tant sur du post apo que du médiéval, de la SF ou du contemporain.

Quels jeux pratiques tu en ce moment ?

Des jeux maisons uniquement, je n’ai plus fais de commercial depuis des années, et même mes rares moment en tant que joueurs sont des créations d’amis. C’est plus une question d’univers et de mécaniques « personnelles » que de qualité par ailleurs. En vrac : Armored, un jdr militariste cyberpunk avec des exo-armures, TfB (Tales from Below) du post-apo horrifique souterrain ou Empires, de la grosse ré-écriture historique idéale pour les sagas.

Quels jeux t’ont profondément marqués ?

Ironiquement, D&D 3,5 qui reste pour moi (hormis son système un poil compliqué) le meilleur exemple de JDR au sens large. Du combat, de l’exploration, du social et de la politique, tout ça en une seule partie avec un système qui fonctionne plutôt bien (qui peut le plus, peut le moins). Polaris pour son ambiance aquatique folle, Prophecy et Cendres pour finir !

Qu’attends tu des jeux de ce concours ?

Découvrir des idées nouvelles, de voir des mécaniques intéressantes, des partis-pris surprenants, Et qui sait, peut-être celui qui me bottera suffisamment pour jouer en narrativo-vegan freeform !

Kinayla

A quoi participes-tu dans le domaine du jeu de rôle ?

J’ai participé quelques années au CA d’Opale Rôliste avant de créer mon 1er Jeu de Rôle lors du Game Chef : Spirit Totem (toujours en cours de développement).Dernièrement, j’ai participé au jury du deuxième défi 3fois forgé. J’ai décidé de m’investir dans de nouveaux projets Rôlistes avec notamment la création de D1000 et D100 : un blog ou j’écris sur le JDR (entre autres sur les associations) et où je propose des liens utiles. Il y a encore quelques projets à venir, mais certains sont encore top secrets pour l’instant.

Quels jeux pratiques tu en ce moment ?

Je fais très peu de campagne (Pavillon Noir, Ynn Pryddein, Shadowrun) et je suis plutôt ouverte aux One Shot pour découvrir de multiples univers et jeux. Je fais beaucoup (beaucoup beaucoup) jouer Cats ! La Mascarade dans les conventions, sur Paris et bientôt sur Discord.

Quels jeux t’ont profondément marqué ?

Hormis Cats ? Peu, mais Cats c’est une exception, j’aime les chats (encore plus quand ils ont des pouvoirs) et ça se sait. J’aime beaucoup Ynn Pryddein et la mécanique de la triade sur 3D10 ou Dungeon World qui permet de remélanger les cartes de création d’un univers. Dernièrement j’ai craqué totalement sur les univers de Nains de Jardin, RIPD, Tiny ainsi que Mystères et Pain d’épices.

Qu’attends-tu des jeux de ce concours ?

Un concept simple, précis, ou vous vous ferez plaisir. J’aime l’imaginaire mais j’aime tout autant les idées loufoques, les mécanismes de jeu innovants et non traditionnel (qui s’éloigne du jet de dé) et où chacun a son rôle à jouer.

Tiramisù

A quoi participes tu dans le domaine du jeu de rôle ?

Je participe aux « Courants Alternatifs » et depuis 3 ans au podcast de « La Cellule ». Je joue régulièrement à la « Boite à Chimère ». J’ai enfin publié quelques jeux : trois créés pour des concours : « la Croisière s’Amuse » pour ce concours l’an dernier et depuis « afk » et « le Territoire des Circuits ». Mon jeu le plus abouti est « la Vie de l’Absent » un jeu de rôle intimiste sans meneur.

Quels jeux pratiques tu en ce moment ?

Plus de campagne en ce moment mais à la place une grande variété de jeux. Beaucoup de mes dernières expériences donnent dans le Narrativo-Vegan et j’aime les jeux qui traitent de thématiques émotionnelles. Je play-teste pleins de futurs jeux également.

Quels jeux t’ont profondément marqués ?

J’ai commencé le JdR avec « l’Oeil Noir » et D&D, on ne me la fait pas ! Je suis amoureux de l’univers de Shadowrun, du paradigme dans Mage, du monde renaissant de Earthdawn. J’ai adoré l’expérience intime des « Petites Choses Oubliées », les tourments moraux d' »Inflorenza Minima », la création collective de Prosopopée la fraicheur de « Happy Together ». Beaucoup de jeux m’influencent, et je suis toujours en recherche de nouveaux chocs. Peut-être votre jeu ?

Qu’attends tu des jeux de ce concours ?

J’attends des jeux proposés qu’ils nous emmenent sur de nouveaux territoires. De nouveaux thèmes, de nouvelles façons de jouer – peut être du GN et du freeform, de nouvelles règles – loin du carac+compétence. Si votre jeu propose une revisite d’un territoire familier, j’attends de lui un dispositif totalement renouvelé. Prime à l’audace !

son site : https://tiramisu.games

son facebook : https://www.facebook.com/tiramisu.games

Claire

A quoi participes tu dans le domaine du jeu de rôle ?

Rôliste depuis 15 ans, je me suis rapidement tournée vers les soirées enquêtes et le GN. J’ai scénarisé et co-organisé des semi GN dans l’univers de Garou, puis de Vampire la Mascarade en chronique pour une trentaine de personnes, un fois par mois pendant 3 ans, Depuis je continue à organiser des semi gn, mais en « one shoot ». Je participe également aux conventions de jeu de rôle du sud de la France, en temps que maîtresse de jeu.

Quels jeux pratiques tu en ce moment ?

Je maîtrise des jeux aussi différents que « nains et jardins » , « vampire la mascarade », « disquemonde », « archipélia »… J’aime alterner les scénarios burlesques et funs, avec des univers sombres et très politisés.

Je suis joueuse sur une campagne « chaton », un univers créé par un copain. On y joue des chatons mignons dans un monde manga complètement barré.

Quels jeux t’ont profondément marqués ?

« Vampire la mascarade ». J’aime cette univers où mon imagination peut ourdir d’horribles complots, et faire ressortir la noirceur du monde. Et « nain et jardin ». Ici c’est tout l’opposé, je me lache complètement, avec petit bonnet de nain IRL et pensée positive à la tonne.

Qu’attends tu des jeux de ce concours ?

Pour ma troisième année de jurée, j’espère voyager à travers des univers très différents. Etre dépaysée.

Christophe

A quoi participes tu dans le domaine du jeu de rôle ?

Je suis éditeur et boutique spécialisée en jdr et accessoires. Je suis régulièrement ne festival ou en convention.

Quels jeux pratiques tu en ce moment ?

Je joue actuellement à mes jeux édités par moi, mais aussi Warhammer v1 et v2, Pathfinder, Star Wars, Mutants and Masterminds

Quels jeux t’ont profondément marqués ?

Cthulhu, Warhammer, Star Wars, DD 3.5, Hawkmoon, Mutants & Masterminds et l’oeil noir

Qu’attends tu des jeux de ce concours ?

J’attends que ces jeux soient originaux, même s’ils se basent sur un thème déjà exploité. J’attends qu’ils me surprennent, me mettent une claque rien qu’en les lisant. Simplement : « je veux y jouer! » Les auteurs ne doivent pas avoir peur de sortir des sentiers battus, mais tout restant simples et efficaces.

Sephista

A quoi participes tu dans le domaine du jeu de rôle ?

Je suis membre de la Ligue ludique, en tant que joueuse, que Mj ainsi que le community manager de l’association. Mon but est donc de partager les nouvelles fraiches du monde rôlistique à nos membres, faire connaître notre belle Ligue sur les réseaux sociaux, et la rédaction d’articles de jeux joués dans l’association et les chaines youtubes liées au jdr.

Très récemment autrice de JDR. Mon premier jeu, “Yenka !”, est publié dans le casus belli N°24. C’est justement un jeu qui s’est fait connaitre grâce à l’édition 2017 de ce concours !

Quels jeux pratiques tu en ce moment ?

Tellement… car beaucoup passent dans l’association et je veux tout tester *rire*. Si je devais réduire à 3 jeux ce serait : Degenesis, Aventures dans le monde intérieur et Métal Aventures. Mais ce ne sont que les parties émergées d’un iceberg. Entre autres, je masterise Würm, Capharnaüm et mes jdra.

Quels jeux t’ont profondément marqués ?

Tous les jeux marquent, chacun apporte une expérience, un “petit truc que n’a pas un autre jdr”. AD&D 2 car il fut mon tout premier JDR. Celui qui m’a fait entrer dans ce monde débordant d’imaginaires. Puis, Würm pour m’avoir prouvé que les systèmes de règles simples, en quelques lignes, peuvent être extrêmement agréables, intuitifs, et couvrir tous les besoins d’un jeu bien pensé autour. Ce jdr a été le mentor de Yenka ! lors de sa participation au concours.

Qu’attends tu des jeux de ce concours ?

Des concepts novateurs, qui ouvrent des champs de possibles malgré les quelques lignes imposées. J’ai envie de découvrir un univers innovant, qu’on a peu l’habitude de voir dans les grands classiques du jdr.

Archipélia vu par un novice et un système pour Aguilar 1948

Ce dimanche a été très productif,

Grace à Bruno j’ai pu faire deux avancées dans mes créations.

En tant que novice du JDR il a relu mes règles pour Archipélia et les a comprise. Ce qui est déjà un bon point. Il m’a apporté quelques critiques que j’ai noté et dont je vais me servir pour améliorer encore un peu le bousin.

Ensuite nous nous sommes penchés sur le cas d’Aguilar 1948, qui disposait d’une histoire et d’un cadre de jeu mais pas de système qui n’ait été emprunté à d’autres jeu. C’est désormais chose faite. Il faut maintenant mettre tout cela par écrit.

Je me fixe jusqu’à Jeudi pour avoir écrit ce système.

C’est un système qui déchire, j’en suis très content.

Nouveau système de jeu pour archipélia

Voilà le nouveau système a été écrit et testé.

Maintenant, il faut que je le fasse tester en mode « by the book », c’est à dire que je demande à des maîtres de jeu qui n’ont pas participé au premier test de lire et faire jouer le système sans que je ne le leur explique. Méthode à laquelle j’ajouterai un questionnaire. Avez-vous jouer le système tel quel ? Avez-vous été obligé de déroger à l’une des règles ? Avez-vous du créer une règle ? Dans quelle situation ? Quelle était elle ?

Bref encore pas mal de beta tests à faire.

Quelques nouvelles velues du gob

Bonjour à toutes et tous,

Voilà quelques temps que je n’avais pas mis à jour ce blog. C’est chose faite.

Vous pourrez voir qu’il y a un nouveau jeu en préparation « Mystères et Pains d’épices » un jeu de rôle de noël à consommer en famille.

Un jeu de carte aussi « Serviteurs du mal », qui est lui aussi une traduction, et qui si je le peux sortira en créatives commons avec une option d’impression à la demande.

Coté Archipélia, je reprend à zéro le système de règles. Je buttais sur différents problèmes sur l’ancien, je pense que j’ai trouvé le système qu’il me faut. Il fera sans doute penser à certains à de vieux jeu de rôle novateurs pour leur époque (Everway et Oltrée pour n’en citer que deux). Je le teste d’ailleurs prochainement (tu habites vers perpignan et tu souhaite être cobaye ? contacte moi en répondant à cet article).

Aguilar 1948 est lui aussi en cours de progression puisqu’un copain me fait les illustrations actuellement. Je dois encore peaufiner quelques détails mais ça avance.

J’ai fait la semaine passée une formation sur le game design avec l’association dé à une face, si vous souhaitez faire du jdr professionnel, c’est la formation qu’il vous faut. C’est sur Toulouse, ça m’a couté 200 € mais ça les vaut largement (ça fait à peine 40€ par jour pour un niveau de formation vraiment au top).

Voilà pour les news du jour.

Je vais essayer d’en donner plus régulièrement.

Gob