Il était une fois un petit JDR, JDR Numéro 15 : Back to the day of the future past

Vous incarnez des touristes temporels qui essayent de corriger les conséquences d’une bêtise, faite lors de votre dernier voyage, ayant entraîné la création d’une uchronie.

Les joueurs ont besoin d’un jeu de cartes classique sans les jokers, de papier et de crayons. Tous décident ensemble de la bêtise puis chacun à énonce une conséquence et décrit son personnage.

Un joueur choisi une conséquence et cadre la situation : l’époque, le contexte et l’enjeu. Il sera l’adversité pendant celle-ci, incarnera les protagonistes et décrira les lieux. Son personnage servant de balise temporelle et ne pouvant agir. Les autres incarnent leurs personnages. Tout le monde fait du roleplay libre et a toute autorité pour décrire les péripéties.

Lorsque vous mettez en scène une solution pour corriger la conséquence, tirez chacun une carte. Si celle de l’adversité est supérieure toutes les autres la conséquence reste et une autre apparaît. Si elle est inférieure à toutes les autres, la conséquence est corrigée ainsi qu’une autre choisie par celui qui a la plus haute carte. Sinon elle est simplement corrigée.

Après chaque tentative les voyageurs temporels changent de contexte, un autre joueur cadre la situation et le processus reprend comme décrit ci-dessus.

Lorsque toutes les conséquences ont été corrigées c’est gagné. Si le paquet de cartes s’épuise avant la Police Temporelle intervient pour prendre l’affaire en main et enfermer les personnages qui ont alors perdu.

Commentaires :

Sébastien :

Simple et efficace, un jeu à mj tournant comme dans fiasco. J’aime beaucoup. A mon avis il manque quelques exemples.

Sephista :

Le pitch est original et bon! J’ai beaucoup apprécié la lecture du pitch. Je me suis bien marrée. Bien sur j’ai évidemment pensé au film “very bad trip” et “edge of tormorrow”, un gros trip de mélanger ça ! Et le jeu apporte sa touche perso: c’est vraiment malin et bien ficelé. Par contre, le système je dois le relire plusieur fois, je n’ai jamais joué à un simili ou a fiasco donc j’ai du mal à saisir le fonctionnement sans avoir testé. Mais avec un pitch pareil, ça donne envie  !

Tiramisù :

Un beau jeu sur l’effet papillon ! Il y a malheureusement quelques typos, sans doute issus des efforts pour réduire le jeu, qui heurtent un peu à la lecture. J’aime le fait que l’autorité soit partagée clairement, ce qui n’implique pas un travail de titan pour un meneur. Ce jeu me semble facilement jouable en l’état. Il me semble cependant que la probabilité de foisonnement des conséquences soit faible et que la partie soit facile pour les touristes. Il me semble également que les actions des personnages n’ont pas beaucoup d’influence sur la résolution des situations. Du coup nos touristes peuvent virtuellement faire n’importe quoi et tout de même corriger les conséquences. Peut-être que l’adversité devrait tirer plusieurs cartes et que les touristes devraient par leurs actions lui prendre.

Claire :

J’aime bien l’idée, c’est typiquement le genre de jeu qui m’inspire. Un coup de coeur pour moi. Même si j’aimerai tester les réglés pour voir leurs fluiditées et difficultées

Dragon :

Le système de résolution fonctionne, mais j’avoue que le cadre et les possibilités de jeu seraient trop nébuleuses pour que je puisse en profiter réellement. Y comprit pour mes joueurs habituels. En dehors de cela, l’idée de MJ tournant est agréable, l’univers dépeint amusant et j’ai presque l’impression d’y retrouver du Connie Willis

Laisser un commentaire