Il était une fois un petit JDR, JDR Numéro 5 : Guardian OS

Dans les années 70, plusieurs villes font le choix de l’ultra-sécuritaire. En 2015, Bruxelles lance le projet Guardian. Les joueurs incarnent des gardiens, des fonctionnaires chargés de surveiller les rues de la ville depuis un centre de contrôle.

Vous l’avez compris, le véritable personnage est l’arsenal technologique à disposition des gardiens : caméras, drones, domotique urbaine, accès total aux données personnels… Chaque début de partie commence avec la détection d’un problème par le centre de commande. A l’équipe de résoudre la situation au plus vite. Ils sont juges et bourreaux.

Technologies

Chaque joueur commence avec deux techno. Il peut l’utiliser quand il le souhaite pour définir un des équipements domotiques de la ville ou une fonctionnalité du logiciel GuardianOS.

Caractéristiques

Répartissez 3 points dans vos équipements : Logiciel, Drone et Domotique avec un maximum de 2.

Actions

  • Quand vous utilisez GuardianOS, lancez +Logiciel.
  • Quand vous prenez le contrôle d’un drone, et lancez +Drone.
  • Quand vous utilisez une fonctionnalité domotique de ville, lancez +Domotique.

○ Sur 10+, c’est efficace et vous gagnez une techno.

○ Sur 7-9, ça fonctionne mais le MJ choisit une complication adaptée à la situation.

○ Sur 6-, ça ne fonctionne pas et ça dégénère.

Complications

  • Dommages collatéraux
  • Technologie momentanément inutilisable
  • Suspect(s) perdu(s)
  • Renforts pour le(s) suspect(s)
  • Matériel supplémentaire pour le(s) suspect(s)
  • Otage(s)
  • Présence de citoyens

Nicolas Chezeau pour le concours Il était une fois un petit jeu de rôle 2018

Creative Commons CC BY 3.0

Nos commentaires :

Sébastien :

Je n’ai pas vu je pense le type de dé à lancer. C’est je pense un d6 mais ce n’est pas précisé. Je vois assez vite la limite du jeu, il manque je pense de croiser différentes enquêtes, et le fait que c’est systèmes de sécurité soient piratables.

Sephista:

Dommage, le thème n’est pas dans le pitch du jeu. L’idée de contrôler à distance un système de sécurité, c’est du jamais vu ! J’aurais aimé une piste de scénario, en 1 phrase, pour m’inspirer.  Mais il manque le type de dés à lancer également. Je me demande si ce jeu ne serait pas plus intéressant à développer en format jeu de plateau ? Ce serait sympa avec les équipements, une carte à surveiller etc. piste à creuser.

 

Tiramisù :

J’aime qu’il y ait des suggestions de complications, cela fait du matériel pour jouer. Je crois y déceler un propos de prise de recule sur le tout numérique sans éthique. J’aimerais en avoir plus dans ce sens, notamment en créant des dilemmes moraux aux personnages. En tous cas je salue le challenge réussi, un jeu en 250 mots, bravo !

Claire :

Pour moi ça manque d’un peu de description, de matière pour le mj. L’intérêt de jouer dans un espace clos d’un centre de contrôle, avec de vision vers l’extérieur peut être intéressant.

Dragon :

L’univers est bon, et on imagine bien jouer les fouineurs pour le compte d’une corpo-état toute puissante. Dommage que le système ne soit pas pour le coup plus explicité (quel type de dés, évolution rapide?) Mais avec un peu de travail (et de caractères en plus) ça promet de bonnes parties.

 

Une réflexion au sujet de « Il était une fois un petit JDR, JDR Numéro 5 : Guardian OS »

  1. Yep, un joli coup pour un eu vraiment original. Il faut effectivement, développer, tester, re-développer etc. Mais c’est un jeu qui peut devenir un vrai truc. Comme dit Tiramisu, orienter le jeu sur l’aspect éthique peut être assez fun pour voir jusqu’où les joueurs vont pour résoudre un cas non-ambigu au départ. L’idée de Sephista de s’orienter vers du plateau peu aussi être très chouette notamment en le couplant à la remarque précédente car le côté jeu de plateau risque de pousser les joueurs à se détacher du côté éthique qui du coup peu devenir une vraie baffe à la clôture de la séance. C’est sans doute très expérimental (peut être trop) mais franchement, ça se test !

Laisser un commentaire