Gros point sur Archipélia

Bonjour les Moussaillons et les Pirates !

Nous sommes le 6 Décembre et il est plus que temps de vous faire un gros point sur l’avancée du projet. Nous avons pris un peu de retard dans l’édition d’Archipélia.

Pour rappel, nous avions prévu une sortie du PDF en octobre et un livre en novembre ou décembre lors de la souscription en mai et juin de cette année.

Il m’est difficile de revenir sur ma parole, je voudrais que tout se passe au mieux, que tout soit parfait. Mais nous savons tous que la loi de Murphy nous en veut. Donc nous sommes en retard mais le livre avance, petit à petit. 

Afin de vous donner une idée claire des progrès réalisés, je vais partager avec vous mon avancement sur le livre. 

Ceci est un gros point, je compte en faire un tous les 3 mois et je continuerai de vous tenir informé de petites avancées tous les quinze jours.

Avancement Général de la conception

Système de Règles : 95%

Le système de règles sont finalisés à 95%, nous en sommes content et vous ferons parvenir prochainement une version sans mise en page afin que vous puissiez commencer à voguer sur les mers !

Pourquoi pas 100% ? 

Car le système attend vos retours pour être légèrement améliorer ! Vous savez ce que c’est à force de se relire on croit être compréhensible… Et la lecture par des yeux tout neuf nous apportera cette confirmation 

Tuiles : 90%

Grâce au talent, et au travail, de notre ami Erwan nous avons la chance d’avoir terminé également cette partie du jeu.

Il me manque à ajouter les mots sur les côtés des cartes, un travail long et répétitif que je n’ai pas encore entrepris.

Univers : 50%

Pour ce qui est du monde, tout est décidé, mais il faut encore finaliser l’écriture et la relecture. C’est le problème d’écrire un JDR sur plus de dix ans, ce que j’ai écrit au début et parfois devenu incohérent avec (mes) les derniers ajouts.

Il faut aussi que j’évite une tendance celle de vouloir réécrire en partie ce qui est déjà fait.

Scénarii et Campagne : 25 %

Les scénarios officiels, dont ceux que vous avez eu le plaisir de faire en convention sont bien avancés (finis). Il ne me reste qu’à les réécrire pour d’autre lecteurs que moi ou Claire.

Équipages : 75 %

Les personnages pré-tirés des équipages débloqués durant la campagne de financement sont presque terminés.

Illustrations : 100 %

Nous avons une illustration par peuple et une pour chaque membre du premier équipage (Merci Arnaud).

Nous avons aussi de très belles illustrations de Patrick Fontaine.

Mise en Page / Maquettage : 20%

Le graphiste m’a rendu son travail, il reste à faire le livre sur cette belle base.

Relecture et corrections : 20 %

J’ai commencé un travail de correction de ce qui est déjà terminé. Je l’envoie a d’autres gens pour le faire relire par des yeux neufs.

Financement

Le financement initial n’est plus suffisant. 

En effet, les devis demandés en début de projet n’ont plus de valeur et la société qui me les avait fait et que j’ai choisi pour le financement s’est désengagée. 

Je vois cependant cela comme une opportunité. Ne jamais voir la bouteille de Rhum à moitié vide comme on dit.

Je pars sur le projet de faire appel aux banques. En effet, personnellement je peux me permettre d’emprunter un peu et de mettre cet argent dans ce projet qui me tient à cœur pour que vous ayez vos livres et que nous soyons satisfait du travail rendu. 

Je rembourserai cet emprunt sur mes deniers propres et je me rembourserai avec les ventes de livre qui seront produites en plus du financement participatif. Pour rappel, le livre est produit à 300 exemplaires (minimum de commande chez un imprimeur de livres) et j’en 120 de pré-commandés grâce à vous. 

J’y vois une deuxième opportunité, je préfère travailler avec un imprimeur local : L’imprimerie du Mas, à deux pas de mon boulot. Ils ont un travail très soigné et avec des papiers et encres écologiques. Ce qui rejoint mon amour de la mer et la protection de celle-ci (et de la nature en général). La proximité me permettra un meilleur contrôle.

Troisième opportunité, suivant ce que je pourrais emprunter, je songe à reprendre un illustrateur ou une illustratrice pour compléter le livre.

Autres Projets

“C’est dur de survivre à Noël, surtout quand on est aussi délicieux” 

Un bonhomme de pain d’épices

Les personnes qui me suive sur mon blog (http://www.lantredugob.fr) le savent probablement mais je suis aussi le traducteur et éditeur officiel de la gamme de livres : Mystères et Pains d’épices ! Et pour Noël nous avons dû mettre les bouchées doubles (c’est le cas de le dire) sur ce projet afin de sortir la seconde édition comme prévu.

Il fallait que le livre sorte à temps pour les fêtes, et pour cause, les gens y jouent des bonshommes de pains d’épices qui doivent survivre à Noël ! La feuille de personnage est un vrai gâteau couvert de bonbons que l’on cuisine avant la partie et que l’on mange au fur et à mesure.

La vente de ces livres fait rentrer de l’argent dans les caisses des pirates que nous sommes, donc si vous voulez nous aider à emprunter moins (ou autant mais avoir plus d’illustrations) et avoir un jdr en plus n’hésitez pas à nous financer. Le livre est en vente sur le blog cité plus haut dans la partie boutique.

L’Avenir !

J’espère arriver à une première version finie non mise en pages mi-janvier et une version PDF fin février 2020. S’en suivra un temps de retour, où j’espère avoir des retours de vos parties ou de vos relectures. Nous pourrons ensuite envoyer une copie à l’imprimeur.

Piratement vôtre…

Gobelin.

Laisser un commentaire